Comment poser des parquets flottants ?

Un revêtement de sol très aimé des propriétaires, le parquet flottant donnera un coup de chaleur à votre intérieur. Ce dernier s’intègre aisément à tous styles d’intérieurs. Cet article vous montre comment le poser.

De quoi aurez-vous besoin ?

Pour une pose réussie de votre parquet flottant, vous aurez besoin des fournitures et outils suivants :

  1. Des lames de parquet
  2. Un aspirateur
  3. Une règle de maçon
  4. Un film pare-vapeur et sous-couche résiliente
  5. Un cutter
  6. Un fil traceur
  7. Un ruban adhésif
  8. Une spatule crantée
  9. Des gants en latex
  10. Une scie égoïne
  11. Un maillet en caoutchouc
  12.  Un mètre ruban
  13. Un crayon
  14. Une équerre
  15. Une scie sauteuse
  16. Un serre-joint
  17. Un papier à poncer
  18. Une perceuse et des mèches à bois plates
  19. Un copieur de profil
  20. Une boîte à onglet
  21. Une colle à bois
  22. Des gants et genouillères
  23. Un tire-lame (facultatif).

La pose de parquet flottant : Comment procéder ?

Vous pouvez choisir de confier cette mission à un professionnel. Vous pourrez en trouver sur Deco Fasyl à Chatelet . Mais vous pouvez également y procéder vous-même. En effet, encore appelé parquet contrecollé ou parquet clipsable, le parquet flottant est facile à poser, entretenir et est accessible. Si vous optez pour le second choix, suivez les étapes suivantes pour réussir la pose de votre parquet flottant.

La préparation du sol

Avant tout, vous devez préparer votre sol de manière à le rendre plan, sec, sain et propre à la perfection. En cas de besoin, passez un coup d’aspirateur. Puis utilisez la règle de maçon pour vérifier sa planéité. Les bosses et creux qu’il pourrait y avoir ne doivent en aucun cas excéder 0,2 cm. Dans le cas contraire, il va vous falloir poncer votre sol puis le ragréer.

Par ailleurs, il est primordial de vérifier si votre parquet est compatible avec le type de sol que vous avez.

La préparation de la pose

Pour ce faire, il va vous falloir retirer tous les gonds et meubles qui encombrent la pièce. Enlevez ensuite les lames de leurs divers parquets tout en les mélangeant. Mais faites attention à ne pas regrouper les nœuds du bois au même endroit. Vous composez de ce fait, un assemblage esthétique pour vos dalles.

La pose de la sous-couche

Grâce à la sous-couche, le sol bénéficiera d’une isolation thermique et phonique. Cette dernière doit être incorporée aux lames. À défaut, pensez à une sous-couche résiliente que vous allez poser au ras des murs, sur une hauteur de 0,50 m environ.

La pose de la première lame

Une première lame devra d’abord être posée dans un angle de votre pièce. Pour un résultat optimal, assurez-vous de ce que la mesure de la dernière lame de la première rangée ne soit pas moins du tiers de sa longueur.

La pose du reste du parquet

Clippez une deuxième lame au niveau du prolongement de la première. Ce faisant, inclinez cette dernière pour l’enclencher dans la fente de la première.

Continuez ainsi jusqu’à poser la dernière lame du parquet.

Réalisation des finitions

Dès que vous finissez de poser votre parquet flottant, il vous faudra :

  1. Retirer les câbles de dilatation
  2. Couper les parties de pare-vapeur et de sous-couche qui débordent avec le cutter
  3. Coller ou visser si nécessaire, les barres de seuil
  4. Préparer la pose des plinthes.

admin

leave a Comment